La confiance en soi d’un éjaculateur précoce

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Presque tous les hommes qui souffrent d’éjaculation précoce ont un sentiment de dévalorisation et leur estime et leur confiance en eux en souffrent très souvent. Les éjaculateurs precoces ayant mis fin á leur problème disent avoir non seulement retrouver mais augmenter une confiance en eux-mêmes, qui se répercute sur leur vie de tous les jours. Le fait de se sentir sexuellement compétent leur redonne la force et la motivation dans leur quotidien.

La sexualité joue un rôle très important dans la vie des hommes en général. Un homme «incompétent» sexuellement ne se sent pas Homme. Cela démontre l’importance que la puissance sexuelle et le rôle du pénis occupe une place importante dans la mentalité masculine.

Le problème de l’éjaculation précoce empoisonne et gâche la vie de nombreux hommes au point qu’ils n’osent plus aller vers les filles qui leur plaisent, et même celles qui ne leur plaisent pas. Ils en arrivent á faire un refus et un blocage totale même sur le plan sentimental.
C’est une situation assez extrême par rapport à celle des femmes qui par exemple n’ont jamais eu d’orgasme. Elles n’en arrivent pas au point de se dévaloriser ou a manquer de confiance et d’estime en elles-mêmes à cause de cette absence. C’est davantage le fait de ne pas se sentir désirée qui les affectera profondément.

L’éjaculateur précoce n’est pas condamné à vivre dans ce mal-être. C’est en intervenant sur les réactions physiologiques, grâce á des exercices spécifiques, que vous pourrez développer des nouvelles habiletés pour changer vos anciennes habitudes de manière permanente.
Les réflexes automatiques et néfastes peuvent être remplacés.

La répétition et la pratiquer de ces exercices influenceront la mémoire de votre corps et remplacera les anciennes habitudes dévastatrices en mouvements plus fluides et source de jouissances en agissant sur vos propres réactions physiologiques.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »