La difficulté des femmes face á l’éjaculation précoce

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


L’homme souffrant d’éjaculation précoce souffre non seulement dans sa vie sexuelle mais aussi au quotidien dans sa vie de tous les jours. Il ne faut pas oublier que l’éjaculation précoce est d’origine dans la plupart des cas psychologique.

La difficulté de l’homme á contrôler son excitation et son éjaculation se répercute sur la sexualité de sa partenaire. Beaucoup de femmes, par conséquences perdent tout désir sexuel et amoureux. En règle générale, la femme a besoin de plus de temps au niveau de la stimulation pour attendre l’orgasme. Une sexualité épanouie et satisfaisante entre un homme et une femme permet aussi de vivre un lien plus profond et souvent, de souder le couple.

A l’époque, un homme qui éjaculait rapidement était considéré comme un homme «puissant» mais aujourd’hui qu’on s’intéresse davantage au plaisir sexuel de la femme, cette «puissance» s’est transformé en «incompétence».

Il arrive que certaines femmes, qui partagent leur vie avec un homme éjaculateur précoce caractérise leur partenaire d’égoïste, les accusant de ne penser qu’à leur propre plaisir. C’est bien sure mal interprété mais pour certaines femmes, tant que l’homme éjacule, il serait satisfait. Mais au contraire, la plupart des hommes s’oublient, à leur détriment, en accordant toute l’importance à la jouissance de leur partenaire. Le jugement de ces femmes ne fait qu’augmenter leur stress. Mais, cette attitude peut décevoir les femmes qui voudraient plutôt jouir de la pénétration et atteindre l’orgasme vaginal.

En conclusion, l ejaculation precoce affecte autant les femmes que les hommes. Se taire ou blâmer n’apportera rien au problème, bien au contraire, cela ne fera que l’empirer entrainant le couple dans une spirale négative. Ces femmes et ces hommes ont tout á gagner à en parler et à chercher une solution pouvant les aider à se rapprocher, plutôt que de s’éloigner.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »